25/03/2015
Jacques

Compte rendu de la réunion DGSCGC du 24 mars 2015

DGSCGC

La CFDT était représentée par Sébastien BOUVIER et Thierry FOLTIER.

Deux points à l’ordre du jour :

  • la clause de revoyure  filière SPP
  • les emplois supérieurs de direction.

En préambule, monsieur Jean BENET adjoint du directeur de la sécurité civile a souhaité interroger les organisations syndicales sur la proposition de modification améliorant les modalités d’exercice du congé pour raison opérationnelle. Nous avons réaffirmé notre accord de principe.

Clause de revoyure : Aucune des mesures significatives pouvant améliorer le dispositif n’a été retenu par le guichet unique. Un fiasco confirmé visiblement mal vécu par les organisations signataires du fameux protocole décliné aujourd’hui en décrets d’application .Nous connaissons tous  les effets destructeurs et la somme d’incohérence particulièrement néfaste pour le déroulement de carrière des  SPP de cat C  et B et des plus jeunes en particulier. La dynamique semble souffrir d’anémie et de manque de cohésion si l’on se référence aux différentes interventions des syndicats qui la constituent.

Les emplois supérieurs de direction : La CFDT se prononce pour une intégration des SDIS comme service du conseil départemental ex conseil général. Le DDSIS deviendrait ainsi un DGA une situation plus favorable financièrement qu’un emploi fonctionnel à l’Etat n’offrant pas de garanties satisfaisantes en termes de gestion de carrière, de reconnaissance de l’emploi occupé et de rémunération.

Une nouveauté : le syndicat Avenirs Secours CGC fait volte face en n’étant plus  favorable aux emplois fonctionnels de direction alors qu’il avait engagé de très sérieuses négociations de couloir sur ce sujet avec les services de l’Etat et le président de la CNIS au mépris des règles élémentaires de représentativité dans  la Fonction Publique Territoriale.

Prochaine réunion le 28 avril prochain sur le thème :   « L’entretien professionnel »