8/05/2014
Jacques

Communiqué CFDTSDIS 33

Question1Une organisation syndicale appelle ce Mardi 6 Mai à un mouvement de grève. La section CFDT SDIS 33 s’étonne de l’utilisation de ce type de levier à quelques semaines d’élection professionnelle.

Nous souhaitons rappeler aux agents que le SDIS organise le 16 Mai une réunion concernant l’évolution des effectifs dans le cadre de l’application de la filière.

En effet, la multiplication d’appel à la grève d’ordre national et local brouille les messages.

Le dernier appel à la grève a été non significatif et démobilisateur, nous ne souhaitons pas dans l’état actuel des choses appeler à faire grève tant que toutes nos sources de dialogue ne seront pas épuisées.

J’espère qu’à la suite de la réunion du 16 Mai l’ensemble des organisations syndicales pourront se mettre autour de la table. 

Une action commune et coordonnée de l’ensemble des syndicats me semble nécessaire pour être entendu.

En janvier, la CFDT a rencontré le directeur afin de lui faire part de nos inquiétudes sur le déroulement des carrières. Le 20 Mai, la section CFDT sera reçue par le directeur et le président. Ces moments d’échanges nous permettrons de continuer à remonter les problèmes dans leur GLOBALITE. Je veux dire pas là, que le quai de Paludate est un problème (environ 900 interventions à l’année) sans être le seul… mais aujourd’hui c’est l’ensemble des intervenants qui sont confrontés à la violence, aux insultes, aux ivresses… Tout secteur confondu. 

Avec la mise en place de la filière et les réformes territoriales à venir, les difficultés vont s’accroitre et nous serons appelés à nous unir pour la sauvegarde de notre métier, l’intérêt des agents et du service public.

Le Secrétaire CFDT SDIS 33

Jonathan Mansot